Pourquoi investir dans les actions privilégiées?

3 novembre 2010

Au cours des deux dernières années, les actions privilégiées ont obtenu de très bons rendements, et de plus en plus d’investisseurs se sont intéressés à cette classe d’actifs.

Les actions privilégiées sont des actions de type particulier qui rapportent un revenu fixe puisé à même les profits de l’entreprise. On les nomme actions privilégiées, car elles donnent aux porteurs priorité sur les actionnaires ordinaires en ce qui concerne le paiement des dividendes. Contrairement aux actions ordinaires, les actions privilégiées ne donnent pas droit au partage des fruits du succès de l’entreprise.

Le cours des actions privilégiées fluctue selon les taux d’intérêt en vigueur et la cote de crédit octroyée. Quand les taux baissent, les actions privilégiées gagnent en valeur, et vice versa.

Pour investir dans les actions privilégiées, il faut bien comprendre leur fonctionnement. Si vous basez votre décision de placement sur le rendement obtenu au cours des deux dernières années, vous risquez être déçu des rendements futurs, car la tendance future des taux d’intérêt pourrait être davantage à la hausse qu’à la baisse.

Les avantages d’investir dans ce type d’action sont l’obtention d’un revenu régulier qui prend la forme de versements trimestriels de dividendes et un traitement fiscal avantageux. Réunis, ces deux bénéfices expliquent l’engouement des investisseurs pour les actions privilégiées.

L’investisseur bénéficie d’un allégement fiscal puisque le fisc reconnaît que le dividende est payé sur le rendement après impôts d’une entreprise. Ainsi, les revenus de dividendes sont imposés à un taux moindre que les intérêts. Pour un particulier, en vertu du crédit d’impôt sur les dividendes, on prévoit que le montant de dividendes déterminés reçus est d’abord augmenté de 45 % puis réduit de 19 %. À titre comparatif, les revenus d’intérêt sont imposés au plein taux d’imposition par les deux paliers gouvernementaux.

De plus, en cas de faillite de l’entreprise, les porteurs d’actions privilégiées ont préséance sur les détenteurs d’actions ordinaires, ce qui protège mieux le capital des investisseurs sans toutefois le garantir.

Premier conseil : si vous voulez participer à la croissance d’une entreprise, achetez des actions ordinaires. Ne faites pas l’erreur d’acheter des actions privilégiées pour  leurs dividendes élevés, car il n’y a pas nécessairement de lien entre l’évaluation de l’action et la croissance des profits.

Deuxième conseil : si vous cherchez un revenu de placement et que vous désirez acheter des actions privilégiées, consultez votre conseiller en placement, car entre les actions privilégiées classiques, les flottantes, les fixes flottantes, les «softs», les «hard», les convertibles, les structurées et les différées, il est facile de s’y perdre.

 Pour voir l’article original dans le journal Métro cliquez ici : journalmetro1novembre

Popularity: 3% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Laisser une réponse