Mise en garde contre le boursicotage

26 avril 2010

   La semaine dernière, nous avons parlé des différentes façons de réussir un placement à long terme, mais qu’en est-il des investisseurs qui négocient sur une base journalière?

   Même si elle est accessible à tous, la spéculation sur séance ou day trading ne s’adresse pas à tout le monde. Certains pourraient comparer le day trading au poker. Une minorité de gens parviendront à dégager des rendements positifs, contrairement à la majorité, qui subira d’importantes pertes.

   Pour durer dans l’univers du day trading, les investisseurs doivent avoir une stratégie bien établie, des connaissances approfondies des placements et une distance émotionnelle leur permettant de respecter leur objectif initial.

   Avant d’acheter un titre boursier, il faut habituellement l’étudier et consulter des analyses fondamentales ou techniques afin de mesurer l’espérance de la tendance à la hausse comme à la baisse du titre. Il faut également comprendre les différentes sources d’information ainsi que leur influence sur les décisions de placement.

   Le day trading peut être un jeu dangereux et il est souvent considéré comme de la spéculation. Autant les gains à court terme peuvent être très bons et très rapides, autant les pertes peuvent être désastreuses. Rappelons-le : la Bourse n’est pas un jeu.

   Contrairement aux investisseurs journaliers, je suis plutôt de l’autre école de pensée, soit celle de l’investissement à long terme. Investir à long terme permet de diminuer le risque et de ne pas réagir à chaque fluctuation du marché, contrairement aux investisseurs qui misent sur le court terme.

   Pour voir l’article original dans le journal Métro cliquez ici  : journalmetro26avril

Popularity: 2% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse