La motivation financière des agents immobiliers

16 août 2010

Comment maximiser la vente de votre propriété? En comprenant un peu mieux les agents immobiliers.

 Dans son livre Freakonomics, Steven D. Levitt illustre bien le lien qui existe entre la motivation financière des agents immobiliers et le prix final des ventes qu’ils concluent. Si vous la comprenez bien, cette motivation vous permettra probablement de maximiser la vente de votre propriété.

Lorsque vous vendrez votre maison, rappelez-vous cet exemple.

 Sur les conseils de votre agent immobilier, vous fixez le prix de vente de votre maison à 300 000 $. Pour réaliser cette vente, votre agent exige 5 % de commission, ce qui représente dans ce cas-ci 15 000 $. Donc, le montant net de la vente qui vous reviendra sera de 285 000 $.

Si vous voulez récupérer 285 000 $ de la vente de votre maison, il vous faudra probablement exiger un prix supérieur à 300 000 $, puisqu’il faut considérer une marge pour les négociations possibles. Si tout se passe bien, vous vendrez votre maison 300 000 $; vous et votre agent serez certainement très contents.

Mais qu’adviendra-t-il si les offres reçues sont en deçà des 300 000 $ demandés? Peut-être que votre maison ne vaut pas réellement le prix demandé? Vaut-il mieux rejeter les offres et attendre ou accepter de vendre à un prix moindre? Avant de prendre cette décision, consultez votre agent immobilier, qui vous conseillera et vous aidera à prendre la bonne décision. Toutefois, il est bon de comprendre le lien qui existe entre la rémunération de votre agent et le prix de vente possible de votre résidence.

Supposons qu’après deux mois votre maison soit toujours en vente. Les visites ont été nombreuses grâce au bon travail de votre agent, car les publicités ont généré beaucoup d’achalandage. Finalement, vous recevez une offre d’achat de 290 000 $. Si vous acceptez cette offre, vous obtiendrez 275 500 $ après le paiement de la commission de 5 % à votre agent. Au bout du compte, c’est 9 500 $ de moins que prévu au moment de la mise en vente de votre maison.

Qu’en est-il de votre agent? Pour lui, la différence de rémunération sera minime, puisque 5 % de 290 000 $ lui donneront 14 500 $, une différence de 500 $ par comparaison avec les 15 000 $ de commission espérés pour La motivation financière des agents immobiliers une vente de 300 000 $.

Steven Levitt explique que c’est ce rapport qui risque de jouer en votre défaveur. En effet, la motivation financière de votre agent risque de ne pas être suffisamment forte pour vous tenir à distance des offres d’achat moins avantageuses sur le plan financier et pour vous faire patienter. Car, de son côté, il aura à faire son boulot un peu plus longtemps pour seulement 500 $ de différence!

Si vous êtes attentif à cette relation entre la motivation financière de votre agent immobilier et le prix de vente de votre maison, vous maximiserez peut-être le prix de vente de celle-ci le moment venu.

Pour voir l’article original dans le journal Métro cliquez ici : journalmetro16août

Popularity: 2% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser une réponse