L’économie chinoise: des signes encourageants

10 février 2009

Saviez-vous que les indices boursiers de Shenzhen et de Shanghai sont les deux seuls indices des principales bourses mondiales à avoir connu des rendements positifs au cours du premier mois de l’année? L’indice de Shenzhen a effectivement connu un rendement de 12,83 %, alors que celui de Shanghai a augmenté 9,33 %.

Avec des taux d’intérêt à zéro pour les États-Unis et le Japon, à 1% pour le Canada et à 2% pour l’Europe, la Chine représente la seule économie qui semble connaître du succès sur le plan de sa politique monétaire, avec un taux d’intérêt à 5,2 %. Elle a pourtant réduit ses taux considérablement et pourrait aller beaucoup plus loin si cela s’avérait nécessaire.

La Chine déploie actuellement son plan de relance évalué à 585 G$US, soit 16 % de son PIB. En comparaison, les États-Unis ont déployé 825 G$US pour relancer leur économie, ce qui représente 5,9 % de leur PIB.

Dans l’espoir d’augmenter les prêts commerciaux et personnels, la Chine a mis beaucoup de pression sur les banques. De plus, elle a réduit ses taxes d’exportation et a accepté de fournir du support important dans plusieurs industries, partant du secteur des métaux jusqu’au secteur de l’automobile.

Bref, la Chine possède beaucoup de ressources financières et semble les déployer de façon efficace. Ne soyons pas surpris si elle devient la première grande puissance à se sortir de cette crise économique mondiale.

Popularity: 1% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse