ÉTATS-UNIS: L’emploi fait mieux que les attentes

3 septembre 2010
Les pertes d’emplois s’accumulent depuis maintenant trois mois aux États-Unis, mais, encore une fois, ces reculs sont exclusivement dus aux mises à pied des travailleurs du recensement. Il reste toujours 82 000 employés liés à cette activité, mais ils devraient pratiquement tous perdre leur poste au cours du présent mois et en octobre. 

Les résultats du mois d’août sont meilleurs que ce qu’attendait le consensus des prévisionnistes. En fait, la baisse de 54 000 emplois représente environ la moitié des pertes appréhendées. De plus, les données du mois de juin et de juillet ont été révisées à la hausse. Avec les progressions de l’indice ISM manufacturier, publié jeudi, et de la confiance des consommateurs, mardi, les plus récentes nouvelles concernant l’économie américaine sont décidément plus encourageantes. 

La croissance de l’emploi privé demeure néanmoins lente. Le gain de 67 000 en août reste plus faible que celui de 107 000 effectué en juillet. La différence provient notamment d’un changement d’habitudes dans la mise à niveau saisonnière d’usines du secteur automobile. Ce dernier a gagné 22 300 en juillet pour en perdre 21 600 en août. La hausse de l’emploi privé reste aussi timide par rapport à celles enregistrées à la fin de l’hiver. De plus, certains secteurs, comme la construction résidentielle, le commerce de détail et le secteur financier recommencent à accumuler les pertes d’emplois. 

Implications: Le marché du travail a mieux fait en août que les attentes qui étaient passablement faibles. L’emploi dans le secteur privé continue de s’améliorer, mais la progression demeure lente, ce qui est compatible avec la croissance molle prévue pour l’économie américaine.

Source: Études Économiques Desjardins

Popularity: 1% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , ,

Laisser une réponse