Encore la Chine…

24 septembre 2009

Avec l’effervescence de l’économie chinoise, il est bon de faire un retour périodique sur la situation car celle-ci évolue de façon quasi exponentielle.

Dernièrement, on constate que les ventes de voitures ont accéléré en juillet pour atteindre 1,1 million d’unités dans l’ensemble du pays – progression de 64 % d’une année à l’autre – surpassant du coup les ventes de voitures aux États-Unis qui ont atteint 860 000 unités. 

Depuis le début de l’année, l’indice boursier chinois figure d’ailleurs parmi les plus performants de la planète avec une hausse de 48%.  Les prêts bancaires sont en forte progression dans le pays – hausse de 300% au premier semestre pour atteindre 25% du PIB. La Chine s’est dotée d’un programme d’infrastructure et d’aide à la relance économique colossal équivalant à 16% du PIB et en plus le gouvernement dispose d’une marge de manœuvre additionnelle en cas de besoin.

En 2007, la consommation américaine représentait 30%  de la consommation totale du monde entier. La Chine représentait quant à elle que 5,3% de la consommation globale. Il est prévu que la Chine dépassera les Américains en 2020. À ce moment, la consommation des États-Unis et de la Chine représentera 20 % et 21 % respectivement de la consommation globale. La génération des Chinois qui a vu le jour après 1980 changera le portrait de la consommation en Chine. Cette génération, maintenant âgée de 20 à 29 ans, est la catégorie d’âge où les salaires augmentent le plus rapidement. Ils sont mieux éduqués et plus polyvalents quant au type de travail. Cette génération adore les produits griffés et  est prête à payer une prime pour ces derniers. Ils passent beaucoup de temps sur internet, ce qui en fait des consommateurs instruits et actifs.

Les programmes gouvernementaux qui ciblent les citoyens vivant en milieu rural est un autre changement important qui pourrait avoir beaucoup d’influence sur la consommation en Chine. Pendant que les salaires en milieu urbain ont beaucoup augmenté, les salaires ont été stagnants en campagne.  Le gouvernement met en place un plan agressif de dépenses qui permettra de construire des routes et des moyens de communication efficaces afin d’intégrer ces gens à la croissance. De plus, les fermiers pourront maintenant emprunter aux banques des sommes d’argent en utilisant la valeur de leur terre agricole.

Finalement, il est probable qu’au cours de la prochaine décennie la Chine développera ses propres marques maisons à la Coca-Cola, McDonalds et Google. La Chine démontre très bien que sa croissance économique est durable et soutenue, et qu’elle demeure un incontournable pour les investisseurs à long terme.

(Source :  Recherche VMD et Crédit Suisse First Boston)

Popularity: 1% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse