Devrait-on se méfier des mois d’automne?

28 septembre 2009

En ces premiers jours d’automne, près d’un an après le début de l’effondrement des marchés boursiers, les souvenirs qui hantent plusieurs investisseurs demeurent gravés profondément dans leurs mémoires. 

Le secteur financier a changé considérablement depuis un an. La faillite de Lehman Brothers et les ventes de feu de Bear Sterns et de Merrill Lynch ne sont que quelques événements parmi tant d’autres qui marqueront à jamais l’histoire de l’économie mondiale. 

Par les temps qui courent, les événements de l’automne dernier ont pour effet de rappeler à plusieurs investisseurs et à certains journalistes qu’il n’y a pas seulement les feuilles qui tombent à l’automne, il y a aussi les marchés boursiers…
  
Une recherche rapide des événements extraordinaires qui ont marqué les marchés boursiers au fil du temps révèle qu’ils coïncident souvent avec cette saison. Évidemment, il faut préciser que l’automne arrive au mois de mars dans l’hémisphère sud, mais peu importe. 

Pour les sceptiques, voici la liste des événements en question:

- 24 octobre 1929 : krach boursier (la grande dépression)

- 19 novembre 1973 : Krach boursier (crise du pétrole)

- 19 octobre 1987 :  Krach boursier (surévaluation des bourses)

- 27 octobre 1997 :  Krach boursier (crise asiatique)

- 10 mars 2000 :  correction boursière importante (bulle technologique)

- 11 septembre 2001 :  Marchés fermés (terrorisme)

- 24 septembre 2002 :  correction boursière importante (menace de guerre en Irak)

- 15 septembre 2008 : correction boursière importante (faillite de Lehman Brothers)

Mais en poussant nos recherches un peu plus loin, on constate que depuis 1950, le rendement moyen de l’indice S&P 500 pour les périodes du début novembre jusqu’à la fin avril a été de 9 % par rapport à 2,71 % pour les six autres mois.   

Bref, nous préférons garder notre optimisme sur la base que, lorsque tout le monde pense dans le même sens (la presse amplifiant farouchement cette ligne de pensée), le résultat inverse est souvent plus probable. Ainsi, les mois d’automne pourraient révéler les plus belles occasions d’investissement dans l’année. 

(Source : CNN Money.com)

Popularity: 1% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse