Combien vaudra le huard cet été?

19 mars 2012

Nous devons continuer à vivre avec les devises nationales et le change.

Comme nous l’avons vu dans notre chronique précédente, l’instauration d’une monnaie internationale unique, qui présenterait pourtant des avan­tages, n’est pas pour bientôt. Toutefois, ne vous en plaignez pas : vos vacances d’été en Europe pourraient vous coûter moins cher que prévu!

L’accord intervenu récemment avec les créanciers du gouvernement grec a certainement contribué à faire baisser la tension. Et la Banque centrale européenne maintient son taux directeur à 1 % pour encourager la relance. Cependant, la situation budgétaire de plusieurs pays préoccupe grandement les investisseurs.

Dans ce contexte, l’euro reste soumis à une forte pression. Actuellement négocié à 1,30 $CAD, il pourrait descendre à 1,25 $ au deuxième semestre, selon les experts. C’est seulement en 2013 qu’il pourrait s’apprécier.

Qu’en est-il maintenant du billet vert américain? Les dernières années nous ont habitués à la parité. Mais le ralentissement économi­que à l’échelle mondiale est susceptible d’affecter le huard, dont la valeur fluctue avec celle du pétrole.

En revanche, la conjoncture favorise le dollar américain, toujours prisé comme valeur refuge. On s’attend donc à ce que notre devise recule dans les prochains mois, pour reprendre plus tard du poil de la bête.

Pour voir l’article original dans le journal Métro cliquez ici : journalmétr19mars2012

Popularity: 2% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Laisser une réponse