CANADA: Une baisse du PIB réel plus prononcée dans les provinces ressources

30 avril 2010

Contrairement à ce que laissait entrevoir l’évolution de la plupart des indicateurs économiques, ce n’est pas l’Ontario qui a été le plus durement touché par la baisse généralisée du PIB réel par industrie en 2009, mais plutôt les provinces ressources.

Le secteur de l’extraction minière de pétrole et de gaz a subi d’importants reculs dans presque toutes les provinces en raison de la réduction de la demande mondiale d’énergie et de matières premières. Étant donné l’importance relative de ce secteur dans les économies de Terre-Neuve-et-Labrador, de la Saskatchewan et de l’Alberta, on comprendra que ces provinces furent davantage touchées. Le secteur de l’agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse a aussi diminué dans toutes les provinces. Son effet négatif a toutefois été plus important en Colombie-Britannique ainsi que dans les Prairies.

L’Ontario affiche l’une des plus importantes réductions du secteur de la fabrication, ce qui a évidemment contribué à réduire sa production en 2009. Le Québec s’en tire relativement mieux, grâce notamment à une diminution moins importante de la fabrication et à un gain dans le secteur des mines.

Implications : La reprise économique déjà observée au sein des données nationales laisse croire que toutes les provinces profiteront d’une amélioration de leur PIB réel en 2010. En outre, les provinces ressources devraient bénéficier d’une accélération de la demande mondiale en énergie et en matières premières.

Source : Études économiques Desjardins

Popularity: 3% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , ,

Laisser une réponse