Canada : l’économie canadienne sort de justesse de la récession

30 novembre 2009

Le PIB réel canadien aurait augmenté de 0,4 % (à rythme trimestriel annualisé) au troisième trimestre de 2009.

Selon les Études économiques de Desjardins, les résultats du troisième trimestre des comptes nationaux auraient été conformes aux attentes.

D’une part, la vive détérioration du solde commercial a fortement freiné la progression du PIB réel avec une contribution négative de -5,5 %. D’autre part, toutes les principales composantes de la demande intérieure affichent une croissance significative durant le trimestre.

FAITS SAILLANTS :

• Le PIB réel canadien a augmenté de 0,4 % (à rythme trimestriel annualisé) au troisième trimestre de 2009.
• La demande intérieure s’est accélérée avec une hausse de 4,7 %. Les dépenses de consommation (+3,1 %), l’investissement résidentiel (+8,1 %), les dépenses gouvernementales (+7,9 %) et l’investissement non résidentiel (+4,2 %) ont tous contribué à la progression de la demande intérieure.
• Le solde commercial s’est encore détérioré, passant de -71,5 G$ de 2002 à -94,8 G$ de 2002. Même si les exportations ont grimpé de 15,3 %, la baisse s’explique par une très forte croissance des importations (+36,0 %).
• La contribution du solde commercial au PIB réel est de -5,5 %.
• La variation des stocks des entreprises est passée de -9,14 G$ de 2002 à -5,80 G$ de 2002, ce qui a contribué à rehausser le PIB réel de 0,9 %.
• Le PIB réel par industrie a crû de 0,4 % en septembre, après une baisse de 0,1 % le mois précédent.

Source : Études économique Desjardins

Popularity: 1% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , ,

Laisser une réponse