CANADA: L’inflation totale diminue à 1 %… mais un sursaut surviendra dès le mois prochain

26 juillet 2010

La réduction mensuelle des prix à la consommation observée en juin est étonnante dans un contexte où la plupart des prévisionnistes s’attendaient à une hausse durant le mois. La baisse des prix est toutefois loin d’être généralisée. À l’exception de l’habillement et des chaussures ainsi que des transports, toutes les autres principales composantes de l’IPC ont augmenté en juin.

Du côté des vêtements, tout porte à croire que les rabais habituellement consentis à cette période de l’année ont été beaucoup plus importants cette fois-ci. Or, la baisse de 4,9 % des prix des vêtements en juin a joué un rôle primordial dans la réduction de l’IPC total. Sans cette composante, l’IPC total aurait plutôt augmenté d’environ 0,1 % durant le mois.

En ce qui concerne l’essence, la diminution des prix répertoriée en juin est conforme aux soubresauts des derniers mois. Les relevés hebdomadaires à la pompe indiquent d’ailleurs que la baisse des prix survenue en juin sera complètement renversée en juillet.

Enfin, il ne faut pas se préoccuper du fait que le taux annuel d’inflation totale soit descendu à seulement 1,0 %, ce qui correspond au seuil inférieur de la fourchette cible de la Banque du Canada (entre 1 % et 3 %). Dès le mois prochain, des modifications aux taxes de vente en Ontario, en Colombie-Britannique ainsi qu’en Nouvelle-Écosse entraîneront un important sursaut de l’IPC total. Ainsi, le taux annuel d’inflationtotale pourrait remonter à près de 2 % lors de la publication des résultats de juillet. Dans ces circonstances, il sera important au cours des prochains mois de se concentrer sur l’évolution de l’inflation de référence, qui exclut non seulement huit des éléments les plus volatils, mais aussi l’effet des modifications aux taxes de vente.

Implications : alors que la variation annuelle de l’IPC se maintient entre 1,5 % et 2,0 % depuis le début de 2009. Or, tout porte à croire que cette situation se poursuivra au cours des prochains mois. Avec une inflation de référence qui demeure près de la cible médiane, les autorités monétaires voudront certainement réduire davantage le degré de détente monétaire au pays. D’autres augmentations du taux cible des fonds à un jour sont donc à prévoir dans les mois à venir.

Source: Études économiques Desjardins

EAVB_ECZRMASDBU

Popularity: 1% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , ,

Laisser une réponse