C’est encore le temps de cotiser à votre REER!

5 mars 2012

Vous avez encore 361 jours pour cotiser à votre REER! Blague à part, il y a de réels avantages à investir immé­dia­te­ment dans votre REER, au lieu d’attendre à la dernière minute, comme plusieurs l’ont fait le 29 février.

Évitez donc la cohue et fai­­­tes jouer le temps en votre faveur! En cotisant tôt dans l’année, vous profitez d’une plus longue période de capitalisation à l’abri de l’impôt. En effet, votre place­ment commence à rapporter le jour même où vous l’effectuez.

Plus votre argent fructifie longtemps, plus votre capital de retraite devient intéressant. Comme vous le savez, vos cotisations sont déductibles de votre revenu, ce qui vous donne droit, généralement, à un remboursement d’impôt, dont vous pourrez vous servir pour accélérer le règlement de votre hypothèque ou investir dans un CELI, par exemple.

Vous avez le choix : cotiser d’un bloc en début d’année ou par versements périodiques. C’est vous qui déterminez la fréquence et le montant, qui sera prélevé automatiquement sur votre compte courant.

Lorsque vous détenez un REER par versements, vous pouvez demander aux deux ministères du Revenu d’autoriser votre employeur à réduire les impôts retenus sur chacune de vos paies. Autrement dit, votre remboursement d’impôt est instantané!

Désormais, vous ne connaîtrez plus ce dilemme : opter pour la sécurité à long terme que procure le REER ou pour la récompense à court terme que représente un voyage dans le Sud. Peut-être pourrez-vous profiter des deux…

Pour voir l’article original dans le journal Métro cliquez ici : journalmétro5mars2012

Popularity: 1% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Laisser une réponse