Avez-vous pensé au réinvestissement de dividendes?

28 avril 2009

Comme vous le savez sûrement, la grande dépression des années 1930 a fait perdre beaucoup d’argent à des millions d’investisseurs à travers la planète. Ce fut une des pires crises financières de l’ère moderne.

Mais, ce qu’un bon nombre d’investisseurs actuels ne réalisent pas, c’est que plusieurs personnes ont non seulement fait de l’argent pendant cette période, mais elles en ont fait encore plus, et ce, justement parce que les marchés boursiers avaient chuté de façon significative.

Voici ce qui s’est passé. Le 3 septembre 1929, l’indice du Dow Jones atteint un sommet de 381 points. Un sommet qui ne sera pas surpassé pendant les 25 années suivantes (un quart de siècle!). Comment un investisseur arrive-t-il à faire de l’argent dans un tel marché? La réponse est très simple : en réinvestissant ses dividendes. Les investisseurs aguerris de l’époque ont pu transformer 1000 $US en US 4400 $US (basé sur un dividende de 6 % annuel composé) afin de quadrupler leur argent.

Le phénomène qui attire surtout notre attention est le fait que si le Dow Jones n’avait pas connu une baisse aussi importante s’étalant sur une décennie, ces mêmes investisseurs n’auraient pas fait autant d’argent. La baisse de la bourse a eu pour effet d’accroître leurs investissements puisque le réinvestissement des dividendes leur ont permis d’acheter plus d’actions à un meilleur prix.

Bref, les investisseurs qui avaient une vision à long terme ont pu profiter de cette situation aux dépens de ceux qui ont dû vendre leurs actions, soit parce qu’ils étaient sur marge, ou parce qu’ils ont vendu dans un mouvement de panique… Personne ne connaît l’avenir. Or, l’histoire demeure souvent notre meilleur point de référence dans les périodes plus difficiles.

Popularity: 2% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , , ,

Laisser une réponse