Apprendre à échelonner

10 mai 2010

Nous avons vu, dans la dernière chronique, l’effet que peut avoir une hausse des taux d’intérêt sur l’endettement. Par contre, une hausse de taux ne comporte pas que de mauvais côtés. Au contraire, elle permet aux personnes qui possèdent des investissements ou des liquidités à investir de profiter de meilleurs taux d’intérêt sur leurs placements, donc de profiter d’un revenu d’intérêt supérieur et de recommencer à épargner.

Dans mes chroniques précédentes, j’ai insisté sur l’importance de réduire son endettement, surtout en période de hausse des taux d’intérêt. Ainsi, vous libérez votre budget d’une pression financière tout en augmentant votre épargne.

Un pour cent d’intérêt supplémentaire par année peut faire une différence. Par exemple, prenons un placement de 100 000 $, rapportant 4 % d’intérêts annuellement et venant à échéance dans 20 ans. Si vous ajoutez 1 % à l’intérêt annuel, le faisant passer à 5 %, votre placement vaudra 42 010 $ de plus à échéance.

 Si nous pouvions prévoir l’avenir, nos investissements arriveraient toujours à échéance au moment où les taux d’intérêt sont au mieux. Toutefois, dans le contexte économique actuel, l’effet des hausses de taux se fera graduellement. Il vaut mieux éviter de mettre tous ses oeufs dans le même panier.

 La seule façon de vous protéger, si vous avez des placements à capital garanti, est de varier vos échéances. Donc, si nous reprenons notre exemple, plutôt que d’investir la totalité du 100 000 $ en fonction d’une seule échéance (20 ans), l’investisseur prudent et désireux de diversifier son calendrier d’échéances pourrait diviser son investissement en quatre montants égaux de 25 000 $ et privilégier des échéances réparties dans le temps. Par exemple en optant pour des échéances en 2015, 2020, 2025 et 2030.

 Les avantages de cette façon de faire sont les suivants : la possibilité de suivre les taux d’intérêt, de profiter de liquidités chaque année et de réduire le risque rattaché à un seul placement.

Il faut comprendre qu’avec une crise financière comme celle que nous venons de traverser, protéger ses investissements en échelonnant les échéances permet de s’assurer une tranquillité d’esprit et l’accès à du capital de façon périodique.

 Pour voir l’article original dans le journal Métro cliquez ici  : journalmetro10mai

Popularity: 2% [?]

Partager:
  • email
  • Print
  • PDF
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Yahoo! Bookmarks
  • Wikio FR
  • Digg
  • Ping.fm
  • Twitter
  • StumbleUpon

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse